KOLI, recherche chorégraphique, 2022

Projet de recherche et de création de la chorégraphe Christine Hassid et de l’artiste plasticien Laurent Valera invités par le Laboratoire de recherche de

danse contemporaine ATALAK 2022 (réseau transfrontalier de création chorégraphique) pour Dantzaz à Errenteria en Espagne, novembre-décembre 2022.

Lien vers ATALAK 2022

KOLI, projet chorégraphique


Le modèle consumériste occidental s’accélère. L’e-commerce atteint des flux exponentiels. Les colis font le tour de la terre en des temps records pour arriver chez nous. On s’encre dans son canapé et en un clic tout est livré, bien emballé dans un carton. Ce parallélépipède pratique, solide et léger devient malgré lui l’emblème de notre toute puissance de consommateur, le marqueur de notre existence.
Cette recherche aborde la question de la marchandisation du monde au travers d’un élément simple du quotidien : le carton d’emballage. Les corps des danseurs donnent vie à un « ballet de manipulations » de cet objet dont une des faces a été remplacée par un miroir mettant en abyme la propre existence de ces corps : être pour consommer ou consommer pour être.
Question absurde d’humains du XXIème siècle qui se déploie tout au long de cette mécanique chorégraphique pointant notre déconnexion dramatique de la vie et du monde vivant.