grŒp est un groupe d’artistes qui travaillent tous à l’Annexe b dans le quartier du Grand-Parc à Bordeaux. Il s’est formé par l’envie forte de partager hors les murs avec le public et les professionnels de l’art, des temps de rencontres, d’échanges, de recherches et des expositions.

L’Annexe b est un ensemble d’ateliers d’artistes mis à disposition par la Ville de Bordeaux.

 

grŒp / avec l’atelier-tcpc (Marie Bretaud & Helena Le Gal), Emmanuel Aragon, Dalila Dalléas Bouzar, Axel Ingé, Béatrice Pontacq, Laurent Valera, Tommy Vissenberg

Invitée sur le projet BB': Julie Diabira

 

 

En octobre 2017 grŒp organisait sa première conférence intitulée  Déplacements / Dégagements :

« Déplacements » questionne l’idée de place, de mouvement, de décalage. Cela suppose d’avoir conscience de sa place ou d’un emplacement. Le déplacement est un choix, une prise de position.

« Dégagements » questionne l’idée de liberté. Se dégager d’une idéologie, d’un système, d’une injonction.

Dans ces deux actions, la prise de conscience, le choix et le risque sont déterminants.

L’enjeu est de réfléchir à ce qu’est l’engagement dans le champ de l’art.

 

Depuis, ces questions de déplacements et de dégagements n’ont cessé de nous porter et nous ont conduit aujourd’hui à concevoir et à réaliser à l’échelle européenne le projet BB’.

 

 

Présentation du projet BB'

 

      Déplacer, transiter, translater, reproduire, décliner, traduire, chercher, tracter, transgresser un axe, lui obéir mais le franchir, ne pas abandonner, jamais, toujours accueillir, toujours transformer, toujours en mouvement. C’est relier l’ici au loin, et ça en dit beaucoup sur le chemin qu’il faut parcourir, sur le droit de l’emprunter, sur les obstacles à enjamber, sur ce qui vole entre nous : des papiers des lettres, des mots, des idées, des nuages, des injustices.

On met quoi dans nos bagages entre les deux points ?

 

BB’ project, c’est relier Bordeaux à Berlin, Bruxelles, Bucarest, Bristol, Bergen, Bratislava.

 

BB’ project, c’est rencontrer des artistes, des penseurs, des acteurs culturels et sociaux d’autres pays, dans d’autres langues.

 

BB’ project, c’est réfléchir ensemble aux concepts de frontières, de communauté, d’engagements, c’est se concerter sur des notions de paysages et partager nos recherches sur les territoires rencontrés.

 

 

Nous sommes des artistes européens, et dans notre vie professionnelle nous traversons les frontières régulièrement sans presque nous en rendre compte, au-delà des pays francophones. Mais cela est impossible pour d’autres. Qu’implique alors ce geste si simple pour nous? Et qu’est-ce que cela peut signifier en termes de création et d’échange, de circulation de la pensée et d’idées ? Que doit-on faire de cette capacité de mobilité ?

Ces questions n'ont pas d'âge et sont encore d'actualité aujourd’hui partout dans le monde. Elles concernent des millions de personnes, parfois obligées de quitter leur pays pour trouver refuge ailleurs, quand d'autres voyagent librement sur tout le globe. 

 

Comment vivent ces peuples avec les lieux qu'ils quittent et qu'ils habitent ? De quels langages ruse-t-on alors pour se construire ensemble et comprendre l'autre ?

De ces interrogations, posées par un geste artistique et éclairées par d'autres disciplines, telles que l'anthropologie, l'histoire, la philosophie, le paysage, ne peut s'esquisser qu'une recherche interdisciplinaire.

Les actes sont des ponts, ou alors ce sont des murs

A travers un cheptel de formes telles que l’exposition, la résidence, le débat, l’édition, l'éducation, l’échange, BB’ prendra corps continuellement entre Bordeaux et de nombreuses autres villes européennes en "b".

Le projet développe ainsi une réflexion polymorphe sur des actions et des pensées liées au déplacement : la « translation » du signe prime, invoque ici son sens géométrique (le vecteur) mais aussi son sens anglais et linguistique : la traduction. Elle soulève pour nous des questions de société telles que la mobilité, l'égalité territoriale, l'habiter, l'ancrage des populations, la communication, la solidarité, dans leur sens noble.

Le déplacement s’inscrit dans la tradition de mobilité de tous ces artistes et penseurs, que ce soit pendant la renaissance ou entre l’orient et l’occident, ils ont de fait participé aux échanges de savoirs et de cultures.

 

Dans notre projet, chaque ville sera ainsi l’occasion d’une translation comme expérience d'un déplacement physique et moral vers l'altérité. Chaque voyage permettra d'augmenter notre recherche et de rencontrer des artistes et penseurs parlant une autre langue. Partout, le but sera l'échange : échanger factuellement en dessinant de nouveaux ponts à travers le continent et au-delà dans l'outre-mer, par la constitution de partenariats dans chaque ville vécue. Les gestes du projet seront des ouvertures, plutôt que des exportations.

Les partenaires pourront être artistes, mais aussi chercheurs, étudiants, coiffeurs, enseignants, cuisiniers, issus des sciences sociales et politiques, fédérés en structures ou non, ils seront de tous horizons. Ils seront, autant que faire se peut, plusieurs par ville. 

 

Et par ce travail de rencontre, que faire ou défaire de l’exotisme, vision projetée de l’inconnu? Penser l’autre à la porte de « chez nous » ? Comment faire territoire, pensée commune et pourquoi le faire ?

L’Europe des nations, c’est celle de l’histoire, mais aussi celle de la réconciliation, parlons alors des « Europes », celles qu’il nous faut encore aujourd’hui redéfinir comme espace, territoire et culture.

 

BB' Bordeaux Berlin

1er temps – Ein Mal – time one

Avril 2018

Projektraum Ventilator

 

« On met quoi dans nos valises? »

Effectivement la contrainte principale était le transport des œuvres, se réduisant à une petite valise cabine. Ces contraintes de format et de support ont modelé l’exposition et nous ont fait réfléchir au concept du projet BB’.

C’était la première fois que tous les artistes de grOEp exposaient ensemble et ce projet a mis en évidence nos affinités ; a confirmé la cohérence du groupe.

Nous sommes très heureux d’avoir eu cette première expérience encourageante et sommes très excités de poursuivre le projet BB’.

Nous remercions chaleureusement les artistes du Projektraum Ventilator de Berlin.

 

B+B+B+B+B+

Chaque ville fait l'objet de 3 phases de travail :

la première est celle du montage du projet et du jumelage (partenaires, financement, lieux...); la seconde est celle du repérage par des membres du groupe in situ (affinage, état des lieux du sujet...); la troisième sera celle de la réelle translation, au sens créatif du terme (résidence).

Dans chaque ville un sujet différent est développé, inspiré par la culture de son pays, par la spécificité des partenaires, et par son actualité propre. Les titres des événements successifs racontent par fragment la route parcourue ...

 

Berlin, Allemagne

Action : Avr. 18 

Partenaire : Projektraum Ventilator

Sujet : carte blanche sur le thème du déplacement (marcher, parler, construire, voler, adresser, régresser, se souvenir, vagabonder )

Titre : Cabin Lugagge

Évaluation : positive, écriture de BB’

Production : édition de OE 3 et d’une exposition in situ

 

Bruxelles, Belgique

Titre : Grens –  contre ma peau– against my skin 

Sujet : Frontières – engagements - communauté

Repérage : Décembre 2018 

Action : Mai 2019

Partenaires : GRESEA (Groupe de recherche pour une stratégie économique alternative) 

+ La Vallée + Art Brussels Factory + kruitfabriek (Creative Spot, centre d’art et de cultures)

Production : livre d’artiste / exposition /radio

 

Bucarest, Roumanie

Repérage : Février 2019  

Action : Juin 2019

partenaires :

sujet : habiter les paysages 

titre : Peisaj 

Production : livre d’artiste / conférence

 

Bristol, Angleterre

Repérage : Mars 19 

Action : Juin 2019

partenaires : 

sujet :

titre :

Production : livre d’artiste / exposition

 

Bergen, Norvège

Repérage : Avr. 19 

Action : Juin 2019

partenaires : 

sujet :

titre :

Production : livre d’artiste / exposition

 

Belgrade, Serbie

Repérage : Juil. 19 

Action : Juin 2019

partenaires : 

sujet : 

titre :

Production : livre d’artiste / exposition

 

Bora-Bora, Polynésie Française

Repérage : Nov. 19 :

Action : Juin 2019

partenaires : 

sujet : 

titre : 

Production : livre d’artiste / exposition

 

 

 

grŒp / 

 

Héléna Le Gal et Marie Bretaud, architectes paysagistes et artistes associées sous le nom de l’Atelier TçPç, Emmanuel Aragon, diplômé de l’Ecole des Beaux-arts de Bordeaux, présent dans des collections publiques et privées, et commandes publiques 1% artistique, Dalila Dalléas Bouzar, franco-algérienne, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris, expose régulièrement à l’international (dernièrement et à venir; 1-54 Art Fair – Marrakech et Londres avec la galerie Cécile Fakhoury, Biennale de Dakar, résidence d’artiste en Afrique du sud et en Russie, Biennale du Caire et AKAA art Fair à Paris), Axel Ingé, diplômé de la Sorbonne en philosophie et de l’école d’architecture intérieure Esam. Il a travaillé pour de grands décorateurs, en France, en Amérique du Nord et en Asie, Béatrice Pontacq, diplômée de L'École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy, Laurent Valera, ancien résident de l’Institut Culturel Bernard Magrez à Bordeaux, cumule de nombreuses résidences et projets internationaux (Tanzanie, Oberpfälzer Künstlerhaus à Schwandorf en Allemagne, Afrique du Sud, Guyane), Tommy Vissenberg, céramiste, diplômé de l’école des beaux arts de Maastricht, Pays-Bas, a collaboré avec l’Agence créative à Bordeaux, Julie Diabira, franco-malienne, formée en arts appliqués puis en communication, diplômée en gestion de projets culturels. Elle collabore régulièrement avec des galeries parisiennes avant de s'installer à Bamako pour approfondir ses recherches sur la création contemporaine africaine. Elle a notamment travaillé au développement de la galerie Cécile Fakhoury à Abidjan, pendant quatre ans. Indépendante, elle écrit et accompagne des projets d’artistes.

 

 

Célébration #2 
Présentation du projet BB'

le jeudi 27 septembre à 18h

à la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine
1 place Jean Jaurès - 33000 Bordeaux


après 22h : "After translaté" sur le quai Louis XVIII

 

Les artistes de grŒp sont heureux de vous inviter à célébrer ensemble la première année d'existence du groupe et de vous présenter ses projets à venir.

Nous avons choisi la Maison de l'Europe car notre projet actuel BB' a pour cadre l'Europe. Berlin, Bruxelles, Bucarest, Bristol, Bergen, Bratislava, autant de villes que nous allons explorer, autant d'artistes, penseurs, acteurs culturels et sociaux que nous allons rencontrer pour redéfinir ensemble notre vision de l'Europe, des frontières, de la communauté, de l'engagement, du paysage, de la communication...

 

À propos de grŒp :

grŒp est un groupe d’artistes travaillant à l’Annexe B
- Ateliers d'artistes de la ville de Bordeaux - dans le quartier du Grand-Parc
réunis par l’envie de créer des expositions et rencontres,
fondées sur une démarche collective et une volonté d’affirmer
l’importance de l’engagement dans l’art.

Emmanuel Aragon, Atelier-Tçpç (Héléna Le gal et Marie Bretaud), Dalila Dalléas Bouzar, Axel Ingé, Béatrice Pontacq, Laurent Valera, Tommy Vissenberg

Invitée pour le projet BB' : Julie Diabira

www.groep.fr

"Rythmes, lumière, écritures", 2009-2018
"Rythmes, lumière, écritures", 2009-2018
BB' Project - Bruxelles - du 9 au 16 décembre 2018
BB' Project - Bruxelles - du 9 au 16 décembre 2018