We are walkers, vidéo, 2018

We are walkers, vidéo, 2018.

Durée 5min52s

 

Vidéo réalisée avec un smartphone dans les rues du centre ville de Johannesburg. 

Vidéo à visionner sur son smartphone en marchant et en suivant les instructions de directions.

 

La rencontre avec la ville de Johannesburg est une extraordinaire expérience pour moi. L'atelier de la August House où j’habite et travaille se situe en plein centre de la ville, dans le quartier de Doornfontein. Ce quartier est réputé très difficile. Il y est très fortement recommandé, pour des blancs ou pour quiconque arborant quelques signes de richesses, de ne pas y circuler à pieds. Même en voiture ce quartier est évité par les habitants de Joburg. Les taxis et les ubers… s’y rendent à reculons quand on les commandes. D’ailleurs c’est l’unique façon de rentrer ou sortir de chez moi ici : le uber me déposant devant la porte ou m’y récupérant. Dès fois ce trajet en uber n’est que pour quelques centaines de mètres afin d’être déposé dans un quartier (qui se limite à un ou deux patés de maisons) ou une rue sécurisés (safe). C’est ainsi ici, la marche à pieds m’est complètement contrainte voire impossible !

 

Cette contrainte m’a fait me poser beaucoup de questions sur moi, sur cette ville et ses habitants. J’y vois une contrainte à la rencontre et à l’échange, à la découverte et au partage. Je me dis que ce non possible en engendre beaucoup d’autres. J’ai le sentiment que la frontière blanc-noir est maintenue par cette non possibilité d’accès à un besoin et un droit élémentaire : marcher. Comment construire ensemble quand l’on ne peut pas marcher ensemble !?

"Rythmes, lumière, écritures", 2009-2018
"Rythmes, lumière, écritures", 2009-2018
BB' Project - Bruxelles - du 9 au 16 décembre 2018
BB' Project - Bruxelles - du 9 au 16 décembre 2018