Résidence d'artiste en Guyane Française 2017-2018

Projet artistique de l'artiste Laurent Valera sur le barrage de Petit Saut en Guyane Française. Art contemporain en Guyane avec la DAC Guyane.

Je suis invité par la Direction des Affaires Culturelle de Guyane à une résidence d'artiste de plusieurs mois pour faire un travail artistique sur le site et le contexte du barrage hydroélectrique de Petit-Saut.

 

Cette "résidence en entreprise" est portée par le Ministère de la Culture, la société EDF, l'Association pour la Découverte Scientifique de Petit-Saut (ADSPS) et le Laboratoire Hydreco.

 

Premier temps de résidence : novembre-décembre 2017

Deuxième temps : mai-juin-juillet 2018

 

 

Ce barrage est situé à la confluence du moyen Sinnamary, l'un des grands fleuves guyanais, et d’un cours d’eau mineur (la crique Cœur Maroni), à près de 60 km avant l'estuaire.

 

Le site a été choisi en raison d'un goulot naturel favorable à un barrage (5° 03′ 45″ N, 53° 02′ 46″ O). Il permet à EDF de produire de l'électricité, grâce à un débit moyen (vers 1994/1995) d'environ 270 m3/s. Les turbines du barrage produisent l'électricité de Cayenne et de son agglomération, de Saint-Laurent-du-Maroni, de Kourou et du Centre spatial guyanais ainsi que des autres villes de la région côtière.

 

Son lac de retenue, d'une surface d'environ 365 km² (environ 16 km de long sur 19 km de large), est le plus grand de France3 ; plus grand que la ville de Paris.

 

Sa profondeur atteint 35 m et son volume environ 3,5 milliards de m3 (Huynh et al 1997) pour un temps de résidence de l'eau estimé à 5-6 mois.

The day after, photographies, 2017 

Photographies sous marines sur les effets du réchauffement climatique et la montée des eaux
The day after, photographies, 2017

Waterways, vidéo, 2017

Waterways, vidéo, 2017
Waterways, vidéo, 2017

Floods, photographies, 2017

Travail photographique de l'artiste Laurent Valera lors de sa résidence d'artiste en Allemagne
Floods, photographies, 2017