Par maille, peinture, 2012-2013.

Acrylique sur panneau en bois.

Dim. 186x186x5cm.

 

 

 

artiste,art,contemporain,bordeaux,pauillac,laurent,valera,abbaye,vertheuil,medoc
Série de 5 peintures "par maille".

 


Le passeur de maille

C’est un trou de clôture où passent les mystères

Accrochant violemment aux pointes des haillons

Rêvant ; où le sommeil sur la lisière fière

Fuit, c’est un petit camp qui mousse de prisons.

 

Un paria jeune, bouche ouverte, tête nue,

Et la nuque s’offrant dans le neuf matin bleu

Sort, il s’est redressé dans l’air clair de la nue

Seul dans le ciel d’hiver où la lumière pleut.

 

Les pieds loin des linceuls, il sort. Souriant comme

Sourirait un amant volage, il se fait homme :

Torture, oublie-le simplement : il s’en va.

 

Les gardiens ne dilateront plus sa pupille

Il sort dans le soleil, nul maillon aux chevilles

Tranquille.

                                  

Il est passé au bon endroit.

 

Texte de Katy Bernard

 

 

The day after, photographies, 2017 

Photographies sous marines sur les effets du réchauffement climatique et la montée des eaux
The day after, photographies, 2017

Waterways, vidéo, 2017

Waterways, vidéo, 2017
Waterways, vidéo, 2017

Floods, photographies, 2017

Travail photographique de l'artiste Laurent Valera lors de sa résidence d'artiste en Allemagne
Floods, photographies, 2017