Day zero, objet sculpture, 2018

Travail réalisé en résidence d'artistes en Afrique du Sud, invitation de la Southern African Foundation For Contemporary Art et le Project Space, Johannesburg - Knysna, janvier à mars 2018.

War and peace, 2018
War and peace, 2018
So be it - Ainsi soit-il, 2018
So be it - Ainsi soit-il, 2018
Très Sainte Vierge, 2018
Très Sainte Vierge, 2018

Victime du phénomène climatique El Niño, Le Cap sera la première grande ville du monde à manquer d’eau. En attendant le « day zero », qui pourrait intervenir le 16 avril, le compte à rebours est lancé et les restrictions se mettent en place.

 

1er avril, 12 avril, 22 avril… Si la date exacte varie au gré des calculs, une chose est sûre : au Cap, le « jour zéro », celui où plus une seule goutte d’eau ne coulera du robinet, est à la fois proche et inéluctable (lors de la mise en ligne de cet article, le compteur de la mairie du Cap l’estimait au 16 avril).

 

« Il y a encore des gens qui pensent que ce jour-là ne peut pas arriver, et que les sept projets de la ville qui doivent nous permettre d’augmenter nos ressources de 200 millions de litres par jour suffiront à nous sauver, mais ce n’est pas le cas. Et même si ces programmes nous rendront plus résistants aux pénuries futures, ils ne nous empêcheront pas, cette fois, d’atteindre le point zéro », a expliqué Patricia De Lille, la maire de la métropole sud-africaine de plus de 430 000 habitants, dans un communiqué paru le 17 janvier.

Installation de l'artiste Laurent Valera où l'eau porte des questions politiques sur le continent Africain et ses rapports à l'Europe.
Lumières de sirènes, installation, 2014
Lancement officiel - BB' Project - jeudi 27 septembre 2018 - Maison de l'Europe - Bordeaux
Lancement officiel - BB' Project - jeudi 27 septembre 2018 - Maison de l'Europe - Bordeaux