Toxic, lavis sur papier, 2013

Eau et produits chimiques sur papier

Dim. 70cm x 50cm

 

Ce travail est né de préoccupations concernant l'accessibilité à une eau potable, à sa qualité et à son avenir.

 

Avec la série Toxic j'ai essayé de rendre compte de la richesse, de la complexité et de la fragilité de l'élément eau aux travers des dernières gouttes d'eau présentes dans des verres. Je me suis interrogé en observant les traces anodines d'eau après séchage des verres retournés sur les éviers de cuisine sur notre facilité d'accès à une eau potable de qualité alors qu'une grande partie du monde n'y a pas accès. Alors j'ai voulu associer ces dernières gouttes à une toxicité future. Comme si il était possible de retrouver un poison dans ces traces rondes et si communes. J'ai alors dilué des produits chimiques toxiques dans de l'eau, utilisé quelques gouttes de cette eau dans des verres que j'ai retournés sur des feuilles de papier blanc ou coloré. Les gouttes se répandent en cercles en suivent le rebord des verres puis peu à peu les produits corrosifs utilisés attaquent les papiers matérialisant les fameuses traces rondes. D'autres produits ont teinté les feuilles de papier blanc.

 

Tarif des œuvres :

- dim. 70cm x 50cm, 200€

Installation de l'artiste Laurent Valera où l'eau porte des questions politiques sur le continent Africain et ses rapports à l'Europe.
Lumières de sirènes, installation, 2014
Lancement officiel - BB' Project - jeudi 27 septembre 2018 - Maison de l'Europe - Bordeaux
Lancement officiel - BB' Project - jeudi 27 septembre 2018 - Maison de l'Europe - Bordeaux