5 - 7 juillet 2019 - Bordeaux

Présentation de la vidéo réalisée en Résidence d'artistes en Guyane - programme 2017-2018 résidences en entreprises du Ministère de la Culture - barrage hydroélectrique EDF de Petit Saut sur le fleuve Sinnamary.

 

Une proposition de Pascal Bouchaille.

 

Re-monter le fleuve, vidéo, 2018.

Durée : 3min 59s.

 

Vidéo ludique et poétique sur le trajet en voiture en direction du barrage de Petit Saut, à travers la forêt, par

le prisme d’une bouteille d’eau remplie d’eau du fleuve Sinnamary. Cette production vidéo vient interroger la

remontée du fleuve traditionnellement pratiquée en pirogue et aujourd’hui possible seulement en voiture équipée

d’une remorque tractant la pirogue. La bouteille d’eau interroge également sur nos pratiques d’accès à l’eau potable

dans un environnement qui y pourvoit largement naturellement.

Le fleuve Sinnamary était pour les habitants de la ville éponyme la seule voie de pénétration du territoire en

amont. La remontée du fleuve se faisait pour de nombreuses activités vivrières et de loisirs. La construction du

barrage a bloqué cet axe. Dorénavant il faut pour remonter le fleuve tracter sa pirogue sur une remorque jusqu’au

débarcadère (dégrad) du lac de Petit Saut. Pour cela pas d’autre choix que d’utiliser la route de Petit Saut, route

interdite à la circulation publique. Elle est dédiée à un accès exclusif des professionnels du barrage. Il faut pour

l’emprunter avoir une autorisation de la préfecture et une voiture alors qu’une part importante des guyanais n’a pas

accès à ce moyen de transport.